Carte de l'emplacement approximatif de l'épave Vendémiaire.

Localisation approximative de l'épave Vendémiaire dans la Péninsule du Cotentin.

Description

Le Vendémiaire, sous-marin de haute-mer de type Pluviôse, est mis en cale à Cherbourg le 8 octobre 1905 et lancé le 7 juillet 1910. Lors d'un exercice militaire, le 8 juin 1912, il est éperonné et coulé accidentellement par le cuirassé Saint-Louis, avec 24 hommes à son bord. Il gît au large de la pointe nord-ouest du Cotentin, dans le raz Blanchard. Retrouvé en 2016 à l’aide d’un sondeur et sur les indications d’un pêcheur, le site fait immédiatement l’objet d’une plongée qui permet à ses inventeurs d’identifier avec vraisemblance l’épave. Localisé à plusieurs milles de la zone supposée de son naufrage, le submersible repose par 72 mètres de fond. Le Drassm a procédé à son expertise en juillet 2017 afin de confirmer l’identification du gisement et d’en documenter les vestiges. La comparaison avec les plans conservés en archive permet de reconnaître clairement l’épave comme celle du Vendémiaire. L’observation montre que le submersible n’a pas été totalement coupé en deux lors de l’éperonnage. Une nouvelle étude documentaire donne par ailleurs à penser que la collision pourrait avoir été la conséquence du peu d’efficience des périscopes employés dans les sous-marins de la période. Afin d’en respecter l’intégrité, le site est aujourd’hui interdit à la plongée.

Photographie sous-marine d'une brèche dans la coque du Vendémiaire
Photographie de l'équipe de recherche pilotant le ROV à distance
Photographie d'un dépôt de gerbe en l'honneur des Forces sous-marines

Brèche créée par le cuirassé Saint-Louis dans la coque du sous-marin Vendémiaire.

© DRASSM

Expertise du sous-marin Vendémiaire par le Drassm au moyen d’un ROV.

© Frédéric Osada/Images explorations/DRASSM

Dépôt d'une gerbe en l'honneur des Forces sous-marines à l'emplacement de la perte du sous-marin Vendémiaire .

© Frédéric Osada/Images explorations/DRASSM

Inventeurs

  • Matthias Dufour
  • Nicolas Hick