Carte de l'emplacement approximatif de l'épave Heinkel 111

Localisation approximative de l'épave de l'avion Heinkel 111 dans les Alpes-Maritimes.

Description

Découverte dans les années 1960, par 60 mètres de fond, au large du Cap Martin, l’épave d’un bombardier allemand Heinkel 111 s’est tôt imposée comme un site emblématique pour les plongées profondes car c’est l’un des avions les mieux conservés de la côte provençale. Il repose à l’envers sur la vase. Les deux moteurs, la verrière centrale dissymétrique, le canon avant, la tourelle inférieure et la soute à bombes sont bien identifiables mais les hélices ont presque disparu du fait de la corrosion. Ce Heinkel 111 de type H6 s’est abîmé en mer le 31 juillet 1944.

D'abord conçu et utilisé pour transporter des passagers en raison de l'interdiction faite à l'Allemagne de concevoir des appareils militaires, le Heinkel 111 fait son premier vol en février 1935. Armé dès 1936 comme bombardier moyen, doté d’un équipage de cinq hommes, il réalise des essais au cours de la guerre civile espagnole et devient le principal bombardier de la Luftwaffe. 7 300 Heinkel 111 sont construits entre 1939 et 1944. En raison de son armement défensif léger, le Heinkel 111 est essentiellement employé pour des missions de nuit et des patrouilles en mer, mais aussi comme remorqueur de planeurs et comme avion de transport.

Photographie du bombardier Hinekel 111 en vol
Photographie de l'avant de l'avion bombardier Heinkel 111
Photographie de la soute à bombe de l'avion Heinkel 111

Heinkel 111 en vol.

Vue sous-marine de l'avant du Heinkel 111. La mitrailleuse de nez est encore en place.

© E. Tarantino

Soute à bombe.

© Patrice Strazzera/Fonds DRASSM

En savoir plus