Carte de l'emplacement approximatif de l'épave Aber Wrach 1

Localisation approximative de l'épave Aber Wrach 1 dans le Finistère.

Description

Découverte en 1985, l’épave, posée sur une pente sableuse, se signale par un tumulus de pierres. Sa charpente navale est bien conservée en dépit des courants de marée qui balayent la zone. Une première expertise dément l’hypothèse initialement formulée par son inventeur qu’il pourrait s’agir de la corvette la Reprise, naufragée en 1795. L’épave étudiée est en effet construite à clin et parait bien plus ancienne. Autour de l’épave Aber Wrac’h 1, un vaste programme pluridisciplinaire et international se met donc en place en 1987.

Le mobilier mis au jour est particulièrement révélateur : une lanterne proche de celle trouvée sur l’épave anglaise de la Mary Rose (1545), des poteries bretonnes, deux peignes en bois et de nombreux restes de faune et de flore qui renseignent sur les pratiques alimentaires de la fin du Moyen-Âge. La chronologie médiévale du site est renforcée par l’étude de huit monnaies trouvées dans le lest.

La construction de ce grand navire, long de 25 mètres et large de 8 à 9 mètres, est caractéristique de l’iconographie médiévale mais la présence de « baux traversants » observée sur le site est rarissime. L’étude d’archives a révélé dans la correspondance du duc Jean V de Bretagne la mention d’un naufrage en 1435 qui pourrait bien correspondre à l’épave Aber Wrac’h 1. Cette dernière reste aujourd’hui encore la seule épave médiévale recensée et fouillée sur le littoral occidental français.

Photographie sous-marine d'un plongeur effectuant un relevé
Photographie de membrures sorties de l'eau
Relevé en coupe transversale sur laquelle apparaît la construction de la coque à clin

Relevé en plan et en élévation de la carène.

© Frédéric Osada/Ministère de la Culture/DRASSM

Étude à terre des membrures prélevées temporairement.

© Michel L'Hour/Ministère de la Culture/DRASSM

Coupe transversale sur laquelle apparaît la construction à clin.

© Dessin Michel Rival/Fonds DRASSM/CNRS-CCJ

Responsable d’opération

  • Michel L’Hour/Drassm (1986-1987)
  • René Ogor (1985)

Bibliographie

  • L'HOUR Michel, VEYRAT Elisabeth — The French Medieval clinker wreck from Aber Wrac'h. In : Crossroads in Ancient Shipbuilding : proceedings of the 6th ISBSA, Roskilde 1991. Oxford : Oxbow Books, 1994, p. 165-180. (Oxbow Monograph ; 40).
  • Fiche de l'épave Aber Wrac'h 1