Une fouille à 660 mètres de profondeur, grâce au sous-marin Nautile d'IFREMER.

© Philippe Foliot/CNRS-CCJ/DRASSM
Photographie du Nautile avant sa plongée