Carte des vestiges maritimes du débarquement de Normandie
Photographie d'un char au large de Sword Beach
Relevé du Susan B. Anthony

Carte des vestiges maritimes du débarquement de Normandie.

© Y. Gaonac’h/ADRAMAR/Fonds cartographique SHOM

Ce char Sherman gît au large de Sword Beach. À l’inverse de ceux coulés au large d’Omaha Beach, il ne s’agit pas d’un char amphibie.

© Frédéric Osada /Images Explorations / Drassm, 2017

Le sonar multifaisceaux, fixé sous la coque de l’André Malraux, permet d’avoir une vision d’ensemble d’un site archéologique (localisation, orientation, état de conservation). L'épave représentée est le Susan B. Anthony, un paquebot affecté au transport des troupes.

© Drassm, 2017

Description

L’archéologie des grands conflits contemporains a débuté en France par la fouille de quelques sites associés au Premier conflit mondial. L’étude des vestiges de la Seconde guerre mondiale s’est amorcée à la même période par une attention nouvelle portée aux restes du Mur de l’Atlantique.

Les sites contemporains représentent 80% des biens culturels maritimes recensés en Manche. Depuis les années 2000, les vestiges maritimes du débarquement de Normandie sont étudiés par des équipes bénévoles mais aussi par des archéologues professionnels de nationalité américaine, canadienne, anglaise et française.

En partenariat avec la Région Normandie, le Drassm mène depuis 2015 une analyse méthodique, en archive et sur le terrain, des données disponibles afin de parvenir à un inventaire exhaustif de ces gisements dont le nombre est à ce jour de 125. Il s’agit de restes de navires, de vestiges des ports artificiels d’Arromanches et de Saint-Laurent-sur-Mer ou encore de chars amphibies Sherman Duplex Drive coulés au large de la plage d’Omaha. Très dégradés, ces vestiges font ainsi l’objet d’une mesure de sauvegarde par l’étude.

Responsables d’opération

  • Sylvain Pascaud (2013-2014)
  • Cécile Sauvage/Drassm (2017)

Bibliographie

  • ATCHESON B., NEYLAND B. CATSAMBIS A. — Retour en Normandie : prospections archéologiques de l’US Navy sur la flotte immergée de l’opération Neptune, Revue d’Histoire maritime, 21, 2015, p. 85-124
  • DAVID P., DAVID S., LE LAY J. — Fortunes de mer en Manche : les épaves de Saint-Malo au Tréport. Amfrevile : les éditions du Bout du Monde, 2012, 144 p.
  • Archéologie de la Grande Guerre