Carte de l'emplacement approximatif de l'épave Bonaparte

Localisation approximative de l'épave Bonaparte en Corse.

Description

Il a fallu attendre 2014 et l’aide des équipements très performants du navire Octopus pour mieux appréhender l’épave d’un petit vapeur de 37 mètres de long découvert en 2013 par 400 mètres de fond à environ 10 milles au sud-ouest de l'Ile de Capraia sur le flanc est du littoral corse. Plusieurs objets avaient auparavant été récupérés par le Drassm, à savoir une cuvette de toilette, un fragment de plat en porcelaine et une lanterne en laiton et verre marquée « A Santi, opticien Marseille ». C’est cette lanterne qui a conduit à retrouver dans les archives l’histoire du Bonaparte, navire coulé « au large de Capraia » en 1847. Premier vapeur à hélice construit en 1847 au chantier de La Ciotat, suite à une commande de la CieValery et Frère de Bastia, le Bonaparte desservait la ligne Marseille-Bastia-Livourne quand, dans la nuit du 14 au 15 octobre 1847, il est abordé et coulé par le Comte-de-Paris, navire à aubes de la même compagnie, en route pour Bastia. Le « Sémaphore de Marseille » relate en date du 24 octobre 1847 le sauvetage héroïque, au cours du naufrage, de quatre Anglaises par un jeune Corse.

Dessin du Bonaparte
Photographie d'une lanterne marquée au nom d'Augustin Santi
Page de publicité

Le Vapeur Bonaparte a fière allure.

© Chambre de commerce de Marseille

La lanterne était posée en surface de l’épave, sans doute en place sur le pont au moment du naufrage.

© Frédéric Osada/DRASSM

Dans la presse d’époque, publicité pour le Bonaparte.

© Chambre de commerce de Marseille

Responsable d’opération

Franca Cibecchini/Drassm

Bibliographie

Cibecchini (Franca) — Découverte et identification du vapeur Bonaparte. In : Secrets d’épaves : 50 ans d’archéologie sous-marine en Corse. Catalogue d’exposition musée de Bastia, 8 juillet – 23 décembre 2017. Bastia : Musée de Bastia, 2017, p. 82-83 et 155-156.