3
Autres regards

Giuseppe Penone

Associé à partir de la fin des années 60 au mouvement de l'Arte povera, Giuseppe Penone est un artiste de renommée internationale. Son œuvre est marquée par une interrogation sur l'homme et la nature. Une rétrospective lui a été consacrée au Centre Georges Pompidou en 2004. En 2013, il a été l'artiste invité du château de Versailles.

« Le peintre [de la grotte Chauvet] a utilisé le creux de la paroi de la roche pour souligner la forme de l'animal, il a utilisé le vide pour donner la sensation du relief : c’est quelque chose qui est très sophistiqué dans la représentation. Ça donne une idée de mouvement. Dans les peintures de la grotte Chauvet, il y a la répétition du signe qui donne une idée de progression, de mouvement dans la figure, à l’instar d’œuvres futuristes du début du XXe siècle. C'est incroyable de retrouver tout ce répertoire de langages, d'expressions, qui sont si proches de notre culture, dans une représentation qui a 35 000 ans. C'est quelque chose que je trouve extraordinaire, qui m'a beaucoup touché.

L'autre chose qui m'a beaucoup touché, c'est la fraîcheur : vous avez la sensation que ces choses ont été faites il y a quelques jours, quelques heures. C'est un temps qui est vraiment suspendu, qui n'a pas de repères. On est dans une abstraction du temps, c'est quelque chose de vraiment unique. C'est vraiment un monument d'une importance énorme. C'est probablement le même émerveillement qu'on peut avoir en regardant la chapelle Sixtine ou la chapelle de Giotto à Padoue. Ce sont des lieux qui ont une magie qui est créée par un petit peu de couleur. »