Cette lettre a été rédigée par Félicien de Saulcy pour être envoyée aux correspondants en 1869. Elle demande l’envoi de copies de toutes les bornes milliaires (inscriptions, ancêtres de nos panneaux indicateurs routiers) et préconise le choix de l’estampage pour reproduire fidèlement les inscriptions. La technique, qui procède par application de feuilles de papier humide sur la surface de la pierre, permet d’obtenir une empreinte fidèle de l’inscription et est une des techniques nouvelles utilisées par la Commission de Topographie des Gaules.

Archives nationales, F17/2906