Nicole Pigeot, qui était professeure à l’université Paris 1, est co-responsable des recherches à Étiolles depuis le début. Spécialiste de la technologie du silex, elle explique comment elle sert à retrouver la composition sociologique des communautés magdaléniennes.

© IKEBANA PROD / Conseil général de l’Essonne