Les sites ornés paléolithiques sont généralement qualifiés de « sanctuaires » car perçus comme des endroits sacralisés, distincts de ceux où ont été pratiquées les activités de la vie quotidienne.

Toutefois, la diversité des contextes archéologiques associés laissent penser qu’ils ne peuvent pas être réduits à cette seule fonction. Dans les abris sous-roche, les œuvres, exposées à la lumière du jour, sont visibles du plus grand nombre et jouait un rôle différent pour le groupe, n'excluant pas forcément la notion de « sacré » associée aux « sanctuaires ».

L'abri sculpté de la Chaire-à-Calvin  Vue générale de l'abri situé sur la commune de Mouthiers (Charente). Cl. Philippe Plailly

Vue générale de l'abir situé sur la commune de Mouthiers (Charente). Cl. Philippe Plailly