La Maison rouge tire son nom de la couleur des briques, consécutive à l'incendie qui mit fin à la Ville II. Vue vers le sud-ouest : à gauche, le départ de l'escalier dans l'antichambre-cuisine, au premier plan l'espace pseudo-central. La hauteur de conservation des murs jusqu'à 2,20 m est l'un des arguments en faveur de la restitution de l'étage.

Mission archéologique de Mari. Cl. J.-C. Margueron, 2 novembre 1954. Archives André Parrot
La Maison rouge. Mari