Fond de coupelle orné d’un chrisme. Paris, Musée de Notre-Dame. Cliché J.-L. Godard / CVP. Paris antique.

Fond de coupelle orné d’un chrisme.

Paris, Musée de Notre-Dame.

Cliché © J.-L. Godard / CVP.

Comme pour la plupart des villes de la Gaule du Nord, la christianisation de Lutèce n’a dû être véritablement significative qu’à partir du IIIe siècle. Toutefois, les traces en sont ténues et nous ne pouvons nous appuyer que sur la tradition chrétienne pour voir en Denis et ses acolytes, Rustique et Eleuthère, les apôtres de cette évangélisation, bien que nous ne disposions d’aucun renseignement sur ces derniers.

Contrairement à une légende tenace qui veut que les premiers chrétiens se soient réunis dans la nécropole du Bas-Empire, on s’accorde désormais à situer la première église des Parisiens dans l’Île de la Cité, sans doute dans une maison particulière non loin ou à l’emplacement de la cathédrale actuelle.

La découverte, lors les fouilles du parvis de Notre-Dame, d’un fond de coupe en verre datant du IVe siècle et représentant un chrisme en est sans doute l’un des rares témoignages.

Plusieurs stèles chrétiennes du Ve siècle découvertes dans la nécropole du Bas-Empire attestent de la christianisation progressive du site. Les plus remarquables sont celles portant la dédicace d’un certain Vitalis à son épouse Barbara et celle de Théodote.

Epitaphe de Barbara: “A ma très douce épouse et dame Barbara j’ai fait ce tombeau.Elle a vécu vingt-trois ans, vingt-huit jours. Que la paix soit avec toi ! Vitalis ton époux a fait apposer [cette épitaphe]”. Musée du Louvre. Cliché M. Paturange / CVP. Paris antique.
Stèle funéraire de l’enfant Théodote. Inscription THEODOTIS INNOCI[S] surmontée d’un chrisme. Ve siècle. CVP. Cliché J.-L. Godard / CVP. Paris antique.

Epitaphe de Barbara: “A ma très douce épouse et dame Barbara j’ai fait ce tombeau.Elle a vécu vingt-trois ans, vingt-huit jours. Que la paix soit avec toi ! Vitalis ton époux a fait apposer [cette
épitaphe]”.

© Musée du Louvre.

Cliché © M. Paturange / CVP.

Stèle funéraire de l’enfant Théodote. Inscription THEODOTIS INNOCI[S] surmontée d’un chrisme.

Ve siècle.

© CVP.

Cliché © J.-L. Godard / CVP.