Cet ensemble documentaire présente une caractéristique rare : nous disposons, pour l’inscription funéraire d’un vétéran de Strasbourg, à la fois des copies de travail et de la planche réalisée à partir de ces copies. La copie au crayon provient du carnet 21, feuillet 15 du général Creuly, elle est incomplète mais précise qu’un estampage a été réalisé. L’estampage est réalisé à l’aide de plusieurs feuilles assemblées, il présente l’inscription dans sa totalité, y compris son décor. Enfin la planche, aboutissement des deux documents de travail précédents, présente l’inscription aquarellée accompagnée d’un titre et d’une transcription du texte. Elle était destinée à être exposée dans les collections du musée. L’ensemble est d’autant plus précieux que l’inscription fait partie des monuments exposés dans la bibliothèque de Strasbourg et détruits dans la nuit du 24 au 25 août 1870 lors du siège de la ville.
CIL, XIII, 5970

MAN ©MAN/Valorie Gô