Du bois pour la construction

La maison néolithique de Chalain est entièrement végétale, avec ses poteaux en chêne ou en frêne, ses planchers de tilleul, de frêne ou de sapin, ses clayonnages en noisetier et en clématite, sa toiture en écorces cousues.

Les critères de sélection des arbres en forêt concernent des fûts et des perches très rectilignes, des arbres qui cherchent la lumière. L'abattage pour les bois d'œuvre touche des secteurs de la forêt de plus en plus éloignés des villages : d'abord la forêt humide avec l'aulne et le peuplier ; puis la forêt à bois tendres avec le frêne, et la forêt à bois durs avec le chêne. Finalement, même les sapins blancs qui poussent alors vers 700-800 m d'altitude, sont touchés au début du 30e siècle.

Dès la fin du 31e siècle, les fûts les plus lourds ont été encochés pour y fixer une grosse corde et les tirer jusqu'au village avec une paire de bœufs.

Les zones d'approvisionnement en bois du site lacustre préhistorique de Chalain.
Chêne encoché à la base pour fixer une corde de traction. Site archéologique lacustre préhistorique de Chalain 6, 30e siècle avant notre ère.

Les zones d'approvisionnement en bois.

Chêne encoché à la base pour fixer une corde de traction.

Chalain 6, 30e siècle avant notre ère.

Des usages divers

Toutes les forêts environnantes sont d'ailleurs régulièrement parcourues et prospectées à l'occasion des expéditions de chasse. Ici, on a ramassé des champignons de bois pour l'allumage du feu ; là-bas, on a coupé une loupe de bois pour y creuser un bol ou une tasse.

Partout, les jeunes tilleuls sont repérés et abattus pour lever l'écorce au printemps. Ces longues bandes d'écorce, mises à rouir pendant quelques semaines, fournissent une filasse fine, un matériau de faible coût et bien adapté à la fabrication des cordes pour les charpentes, des ficelles et du fil pour les vêtements de pluie comme les capes et les chapeaux coniques.

Tasse et ébauche de bol. Site lacustre préhistorique de Clairvaux, La Motte-aux-Magnins, 30e s. av. n. è. Cliché P. Lopinet.
Bol en frêne. Site lacustre préhistorique de Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mordefroid
Louche en érable. Site lacustre préhistorique de Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mathieu.
Tasse et ébauche de tasse en bois. Site lacustre préhistorique de Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mordefroid.
Lever l'écorce d'un tilleul.

Tasse et ébauche de bol.

Clairvaux, La Motte-aux-Magnins, 30e ssiècle avant notre ère. Cliché P. Lopinet.

Bol en frêne.

Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mordefroid.

Louche en érable.

Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mathieu.

Tasse et ébauche de tasse en bois.

Chalain, fouilles anciennes. Musée d'archéologie du Jura, Lons-le-Saunier. Cliché J.-L. Mordefroid.

Lever l'écorce d'un tilleul.