Des maisons expérimentales

A Chalain, les deux reconstitutions de maisons néolithiques réalisées en 1988 à des fins expérimentales ont remporté un tel succès auprès du public que nombreux ont été ceux à souhaiter faire la visite du site.
L'urgence étant d'abord de protéger la zone archéologique contre les dégradations des estivants, aucune structure de présentation permanente n'a été réalisée sur le terrain. Toutefois, des visites peuvent être organisées par le Centre de Recherche Archéologique de la Vallée de l'Ain pendant les mois de juillet et d'août.

Construite en 1988, la maison expérimentale de Chalain s'est effondrée en 2000.

Construite en 1988, la maison expérimentale de Chalain s'est effondrée en 2000.

Un musée

Tout reste à faire pour la présentation des collections et des sites de Chalain et de Clairvaux. Du côté des musées, quelques objets des fouilles anciennes sont présentés au Musée des Beaux-Arts de Dôle (Jura). Quant au Musée d'archéologie à Lons-le-Saunier, outre le fonds ancien, il est destinataire des collections issues des fouilles récentes. Il présente une magnifique pirogue de l'Age du Bronze découverte à Chalain en 1904 et des expositions temporaires, en attendant la construction du nouveau musée.

Musée d'archéologie

25, rue Richebourg 39000 Lons-le-Saunier
Tel. : 03.84.47.12.13.
musee.archeologie@ville-lons-le-saunier.fr

La pirogue de Chalain conservée au Musée d'archéologie, Lons-le-Saunier. Âge du Bronze final. Mise en situation : J. Coras. Cliché J.-L. Mathieu.

La pirogue de Chalain conservée au Musée d'archéologie, Lons-le-Saunier.

Âge du Bronze final.

Mise en situation : J. Coras.

Cliché © J.-L. Mathieu.

Un centre de recherche

Le Centre de Recherche Archéologique de la Vallée de l'Ain organise des expositions et des visites à Chalain uniquement pendant les mois de juillet et d'août, et pour les deux Journées du Patrimoine en septembre.

Pour le calendrier de ces visites estivales, se renseigner d'abord au 03.84.47.12.13 (Musée d'archéologie, Lons-le-Saunier).

http://crava.over-blog.fr/

Archéologie expérimentale à Chalain.

Archéologie expérimentale à Chalain.

Des belvédères et des itinéraires

Pour des raisons de protection des vestiges, il n'est pas possible de pénétrer dans les zones archéologiques de Chalain et de Clairvaux. Néanmoins, une série de belvédères naturels ainsi que des itinéraires sur les rives les moins sensibles vous permettront de vous faire une bonne idée de l'ambiance générale des bords de lacs, entre roselières, tourbières et réserve botanique.

Pour en savoir davantage sur les différents sites archéologiques de Chalain et de Clairvaux : Promenade à Chalain et à Clairvaux

Les tumulus des âges des métaux

La zone des tumulus de l'Age du Bronze et de l'Age du Fer est en cours d'inscription au titre de l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Depuis le chemin pour piétons, il est possible d'avoir un aperçu intéressant sur cette grande nécropole, qui comptait environ 80 sépultures et dont la chronologie connue s'échelonne de 1700 à 600 av. n. è. Tous ces pâturages sont en propriété privée.

Vue aérienne de la zone des tumulus.

Vue aérienne de la zone des tumulus.

Des points de vue géologiques

En suivant la route de Chalain à Clairvaux (12 km), un détour est recommandé par le Hérisson, site remarquable au fond de la principale reculée qui entaille la corniche du plateau calcaire. Le coup d'œil sur les cascades est particulièrement conseillé en périodes de hautes eaux, en automne et lors de la fonte des neiges.

Depuis Doucier, la route de Clairvaux suit la base des escarpements calcaires, puis domine la Combe d'Ain avec ses buttes-témoins caractéristiques et ses terrasses glacio-lacustres emboîtées. En partant depuis Clairvaux, la vallée de la Frasnée présente également des perspectives remarquables sur un fond de reculée jurassienne, encaissée dans les plateaux couverts de résineux.

Le lac de Chalain et la bordure du plateau calcaire.

Le lac de Chalain et la bordure du plateau calcaire.