Les marais en 1985 près d’al-Hiba, l’ancienne Lagaš. La politique d’assèchement entreprise par Saddam Hussein avait considérablement fait régresser l’étendue des marais du sud de l’Irak. Après leur remise en eaux en 2003, ils sont aujourd’hui victimes de la sécheresse.

© Mission Archéologique française de Larsa-‘Oueili, ARCH. MAE, JLH277_06_34
Les marais. © Mission Archéologique française de Larsa-‘Oueili, ARCH. MAE, JLH277_06_34