• Accueil
  • Histoire du Yémen
  • La préhistoire du Yémen
  • Paléolithique : la quête de l’Homme moderne

Par sa situation géographique stratégique, le Yémen offre un terrain de recherche préhistorique qui permet de répondre à de nombreuses questions comme celles du peuplement des premiers hominidés de l’Afrique vers l’Asie, l’évolution et la diffusion des cultures et des techniques des premiers hommes modernes ou encore l’apparition et le développement des premières populations pastorales.

Le Paléolithique au Yémen...

Le Paléolithique est la première période de l’histoire de l’humanité qui commence avec l’apparition du genre Homo, il y a environ 3 millions d’années et s’achève il y a environ 10 000 ans. Il est caractérisé avant tout par une économie de prédation et est subdivisé en trois grandes périodes, correspondant à une évolution culturelle et technologique. Alors que le Paléolithique inférieur est encore très peu connu au Yémen, le Paléolithique moyen y est caractérisé par les nombreuses découvertes d’industries Levallois, tandis que très peu d’indices ont pu être datés du Paléolithique supérieur, pourtant l’apogée de l’art préhistorique.

... au cœur des questions sur la préhistoire

Le Yémen actuel est considéré comme étant un lieu de passage durant la préhistoire. Ceci expliquerait la découverte au Yémen d’outils en pierre taillée proches de ceux connus dans de nombreuses régions du monde au Paléolithique, aux mêmes points communs techniques et typologiques : façonnage bifacial acheuléen, débitage Levallois, débitage laminaire. Cette zone de passage entre l’Afrique, le Levant et le reste de l’Asie est une particularité qui suscite de nombreux débats sur des thèmes aussi variés que la sortie d’Afrique des premiers hominidés, la diffusion du concept Levallois au Paléolithique moyen, ou encore les jeux d’influence entre foyers néolithiques et leurs périphéries.