Ce monument en pierres brutes est inclus dans une enceinte circulaire. Le mur intérieur, moins haut, détermine une sorte de spirale à angles droits se terminant par une impasse, aujourd'hui encombrée par les pierres de la partie supérieure des murs. La fonction de l'édifice reste indéterminée.

Danilo Grébénart (CNRS, R.C.P. 352)
Monument néolithique du Jabal Balaq al-Janûbî