Au Hadramawt, le site de Wâdî bin ‘Alî 1 a livré un corpus unique de très nombreuses représentations de mains peintes en « négatif » et en « positif ». On observe également divers symboles énigmatiques peints en blanc.

Rémy Crassard (CNRS, UMR 5133 Archéorient, Lyon)
Mains en « positif » sur la roche