Cartes des précipitations annuelles moyennes au Proche et Moyen-Orient. Tell Feres et la région du Khabur reçoivent en moyenne 300 mm de pluie par an, permettant le développement d’une agriculture sèche, contrairement à la majorité de la Mésopotamie.

© Martin Sauvage et Bernard Geyer