Acculturation

Assimilation de caractéristiques culturelles étrangères qui résulte de contacts entre différents groupes.

Agriculture sèche

Agriculture qui ne nécessite aucune pratique d’irrigation, les précipitations annuelles, toujours supérieures à 200 mm, suffisant pour assurer la croissance des cultures.

Aiguilles à chas

Aiguille dont une extrémité est perforée pour faire passer un fil à coudre.

Analyse céramologique

Étude technique (gestes et opérations), pétrographique (matières premières), morphologique (formes et types) et fonctionnelle des céramiques collectées sur le terrain.

Analyse technologique

Restitution des techniques de production à partir d’un produit fini.

Cachet

Petit sceau de forme géométrique ou zoomorphe. Les premiers exemples connus datent de la culture de Halaf (Mésopotamie du Nord, VIe millénaire avant J.-C.). Ses fonctions sont multiples. Administratif avant tout (gage de propriété et de protection des supports), il peut être un objet prophylactique, un bijou ornemental et signaler le prestige social de son porteur

Carporestes

Restes de graines ou fruits fossiles (le plus souvent carbonisés) retrouvés en contexte archéologique.

Centre urbain

Agglomération qui concentre dans un espace restreint une multiplicité de fonctions (résidentielles, économiques, politiques, religieuses).

Chaff-faced ware

Céramiques aux larges inclusions végétales bien visibles en surface des poteries  et servant de dégraissant (ajout d’un matériau lors de la préparation de l’argile pour en modifier les propriétés). Les chaff-faced ware sont caractéristiques des productions du Chalcolithique Récent en Mésopotamie du Nord.

Chalcolithique Récent

Dernière période du Chalcolithique et de la protohistoire en Mésopotamie. Elle s’étend de la fin de l’Obeid, dans le Nord, vers 4600 jusqu’en 3100 av. J.-C. Abrégé LC (Late Chalcolithic) elle a été divisée en cinq phases: LC1 (4600-4200 avant J.-C.), LC2 (4200-3800), LC3 (3800-3500), LC4 (3500-3300) et LC5 (3300-3100).

Coba Bowls

Bols de fabrication grossière produits en série, identifiés initialement sur le site de Coba, du début du Chalcolithique Récent (LC1-2), présents sur une grande partie de la Mésopotamie du Nord.

Contexte archéologique

Contexte spatial et temporel précis d’une découverte, établi par des fouilles archéologiques et porteur de nombreuses informations scientifiques, en opposition à un artefact sans contexte connu et réduit à ses seules données intrinsèques.

Crapaudine

Pierre creusée en son centre pour recevoir l’extrémité du pivot vertical d’une porte et permettre sa rotation.

Croissant fertile

Zone de steppe et de piedmont qui forme un arc allant du sud du Levant (côte orientale de la Méditerranée) au contrefort du Zagros en Iran de l’ouest. Caractérisée par des conditions environnementales favorables aux espèces domesticables à partir de 15 000 avant J.-C., cette région est considérée comme le berceau de la néolithisation.

Culture de Halaf

Culture à céramique peinte qui s’est développée en Mésopotamie du Nord de 6 100 à 5 300 avant J.-C. avant d’être supplantée par l’Obeid. Elle se caractérise par une céramique polychrome de très grande qualité et des bâtiments circulaires, dits « tholos », qui livrèrent nombre de figurines de terre cuite et les premiers scellements connus.

Décantation de l’argile

Procédé qui permet d’épurer l’argile de ses impuretés (minéraux ou végétaux) en la laissant reposer dans de l’eau.

Façonnage

Étape de la fabrication de poterie, qui consiste en la mise en forme du pot à partir de l’argile.

Fouilles horizontales ou extensives

En opposition aux sondages profonds et restreints, les fouilles horizontales ont vocation à étendre le plus possible le dégagement d’un même niveau pour recueillir de nombreuses informations scientifiques autres que chrono-stratigraphiques.

Fusaïole

Outil de filage. Petit disque, généralement en terre cuite, percé d’un trou central, servant à augmenter la vitesse et la régularité de la rotation du fuseau.

Groupe céramique

Classement et regroupement des céramiques selon certains critères (technique, morphologique, fonctionnel, etc.)

Hamoukar

Site archéologique de Syrie oriental dans la région du Khabur. Il a été fouillé de 1999 à 2010 par une mission syro-américaine (Oriental Institute de Chicago/DGAM). Il constitue un centre majeur pour la première moitié du Chalcolithique Récent en Mésopotamie du Nord.

Herminettes

Hachette dont le tranchant est perpendiculaire au manche.

Hiérarchisation sociale

Processus qui tend vers la verticalité de la société, où le rôle de certains groupes restreints est de plus en plus important. Il aboutit en Mésopotamie à la fin du IVe millénaire à l’apparition de l’État.

Homogénéisation culturelle

Processus par lequel les différences entre plusieurs cultures généralement proches s’estompent. Il est visible par l’utilisation de mêmes marqueurs matériels retrouvés en fouilles, ne rendant pas compte cependant des composantes immatérielles de la diversité culturelle.

Horizon culturel

Ensemble des marqueurs matériels (céramiques, architecturaux, pratiques funéraires, etc.) considérés comme caractéristiques d’une culture matérielle donnée pendant une période donnée.

Les temps protohistoriques

Période de l’Histoire qui rassemble le Néolithique et le Chalcolithique. Elle se situe entre l’époque des chasseurs-cueilleurs nomades du Paléolithique et les sociétés à écriture de l’Antiquité.

Levant

Pays de la côte orientale de la Méditerranée (Syrie-Palestine).

Marqueur identitaire

Trait culturel tangible et ostensible associé de manière régulière et univoque à un groupe social spécifique (une famille, un clan, un groupe ethnolinguistique, une classe sociale, etc)

Mudhif (ou madhafeh)

Résidence privée d'une famille élargie et lieu de réunion pour les habitants du village. À la fois salle d’hôte et de conseil, elle constitue un lieu de sociabilité et de décision.

Naviforme

En forme de bateau.

Niveau d’occupation

Ensemble des constructions et des espaces occupés au cours d’une même période.

Obeid

Obeid (culture) La culture d’Obeid, qui doit son nom au site sud-mésopotamien de Tell el Obeid près d’Ur, se développe en Mésopotamie du milieu du VIIe millénaire à la fin du Ve millénaire av. J.-C. Elle se caractérise notamment par une architecture « tripartite » (pièces disposées sur trois travées parallèles) et une céramique peinte à décors noirs sur pâte beige. Elle connaît un phénomène d’expansion sur une grande partie du Proche-Orient, impliquant de profonds changements.

Obeid (période) La période d’Obeid, qui doit son nom à la culture villageoise éponyme, s’étend du milieu du VIIe millénaire à la fin du Ve millénaire av. J.-C. Elle a été subdivisée en six phases, dont seules les phases 3 et 4 sont présentes en Mésopotamie du Nord :

  • Obeid 0 (6400-6000 av. J.-C)
  • Obeid 1 (6000-5600)
  • Obeid 2 (5600-5300)
  • Obeid 3 (5300-4800)
  • Obeid 4 (4800-4400)
  • Obeid 5 (4400-4000)
Ophidienne

Renvoi à un aspect reptilien. Se dit des figurines anthropomorphes de l’Obeid récent, au visage allongé stylisé et aux yeux étirés en « grain de café ».

Plaine alluviale mésopotamienne

Plaine plane du Tigre et de l’Euphrate au sud de l’Irak, constituée des sédiments déposés par les deux fleuves.

Plan tripartite

Plan d’une construction dont les pièces s’organisent en trois travées parallèles.

Plantes adventices

Plantes sauvages qui poussent dans les cultures agricoles. Dans le langage courant on les appelle de « mauvaises herbes ».

Polissoir

Outil, le plus souvent en pierre (comme des galets émoussés), permettant de polir les poteries sèches avant la cuisson.  

Pratique redistributive

Obligation sociale consistant généralement en la distribution de biens ou de nourriture à une communauté par une élite dominante.

Prophylactique

Se dit de pratiques magiques aux vertus protectrices.

Proto-urbain

Stade initial des sociétés ayant atteint un niveau de complexité aboutissant à l’émergence de véritables villes. Il correspond chronologiquement au IVe millénaire avant J.-C. en Mésopotamie.

Province céramique

Territoire où certains caractères céramiques (notamment morphologiques ou des décors) sont suffisamment fréquents et récurrents pour être considérés comme distinctifs des céramiques utilisées dans cette zone.

Scellements

Impression d’un sceau dans l’argile, à des fins gestionnaires ou administratives. En l’absence de serrure, on utilisait dans l’antique Mésopotamie des scellements pour fermer espaces (porte de bâtiment) et objets (sac, céramique, boite …). Il peut s’agir d’un gage de protection ou d’authentification du support. Il s’agit alors d’une signature attachée à un individu ou à un groupe.

Séchage

Étape de la fabrication de poterie qui consiste au séchage des pots après le façonnage.

Séquence stratigraphique

Superposition des couches de sédiments (anthropiques ou naturelles) qui permet de distinguer, dans le temps, la succession des différents niveaux d’occupation.

Spécialisation artisanale

Prise en charge par un nombre restreint d’intervenants d’une production auparavant assurée par des effectifs très étendus au sein d’une communauté.

Standardisation des poteries

Tendance à homogénéiser les formes, formats et modalités de production des produits céramiques. La standardisation des poteries et généralement considérée comme un indice de spécialisation artisanale, dans la mesure où un nombre de plus en plus restreint de producteurs travaillant pour de plus en plus de consommateurs finit par confectionner un nombre croissant de céramiques de plus en plus semblables. 

Suse

Site archéologique majeur du sud-ouest de l’Iran. Il s’est développé à la fin du Ve millénaire avant J.-C. et a été occupé jusqu’au XIIIe siècle après J.-C. Le site a été fouillé de 1898 à 1979 par des équipes françaises.

Tell

Éminence formée par l’accumulation, au cours du temps, de vestiges archéologiques.

Tell

Le mot arabe tell désigne une colline artificielle qui résulte des occupations humaines successives, chaque nouvelle occupation étant construite sur les ruines de la précédente. À la fouille, les couches les plus profondes sont donc les plus anciennes, et les plus hautes sont les plus récentes. 

Tell Brak

Site archéologique de la région du Khabur en Syrie. Tell Brak est une des plus anciennes villes du monde, qui a atteint un stade proto-urbain au début du IVe millénaire av. J.-C. Il reste un site très important au IIIe millénaire. Il a été fouillé par des équipes anglaises de 1937 à 2011.

 En savoir plus : http://www.tellbrak.mcdonald.cam.ac.uk/home.html

Tepe Gawra

Site archéologique du Nord-Est de l’Irak. Il a été fouillé par l’Université de Pennsylvanie entre 1927 et 1938 sous la direction d’Ephraim A. Speiser et de Charles Bache. Il reste le site de référence pour le Chalcolithique Récent en Mésopotamie du Nord.

Tradition technique

Ensemble de gestes et d’opérations distinctifs d’une manière de faire (par exemple, produire des céramiques), qui se transmet dans le temps de façon traditionnelle et porte ainsi une valeur culturelle.

Uruk

Uruk (site) : Le site de Warka, ancienne Uruk, se situe dans la plaine alluviale mésopotamienne au sud de l’Irak. Occupé pendant plus de 5 000 ans, il est emblématique des débuts de l’histoire urbaine. Il a également livré les plus anciennes traces d’écriture connues à ce jour (fin IVe millénaire). Fouillé tout au long du XXe siècle par des équipes allemandes, de nouveaux travaux de terrain sont entrepris depuis 2015.

Uruk (culture) : La culture méridionale d’Uruk, qui doit son nom au site éponyme, se développe en Mésopotamie et en Iran du Sud-Ouest au IVe millénaire avant J.-C. Longtemps considérée comme synonyme de la « révolution urbaine » (Gordon Childe), elle se caractérise par une nouvelle architecture monumentale, le perfectionnement du système bureaucratique, la production intense de mobilier céramique et l’apparition de nouveaux supports artistiques, comme la statuaire. Le plan tripartite (en trois travées parallèles) hérité de l’Obeid perdure et se retrouve aussi bien dans l’architecture monumentale que domestique, où les bâtiments s’organisent en complexe. La culture proto-urbaine d’Uruk connait un phénomène d’expansion sur une grande partie du Proche-Orient ancien, allant du Sud-Ouest de la Turquie au Sud de l’Iran.

Uruk (periode) : En Mésopotamie, la période d’Uruk correspond à l’ancienne appellation du Chalcolithique Récent, plus précisément des phases 2 à 5 de cette période, couvrant le IVe millénaire av. J.-C. En Mésopotamie du Sud, caractérisée par la culture d’Uruk, l’utilisation chronologique du terme  reste justifiée. Elle est traditionnellement divisée en trois :

  • Uruk ancien : 4000-3800 av. J.-C.
  • Uruk moyen : 3800-3400 av. J.-C.
  • Uruk récent : 3400-3200 av. J.-C.