Arago 21 (à gauche) possède un crâne plus allongé (que l’Homo sapiens) provenant en partie de son front oblique. Sa face est projetée vers l’avant et surmontée par de gros bourrelets positionnés au-dessus des orbites.

© Tony Chevalier Université de Perpignan, EPCC-CERP
Arago 21 (à gauche) possède un crâne plus allongé (que l’Homo sapiens) provenant en partie de son front oblique