Cette épreuve photographique, prise par Charles-François Bossu, dit Marville, en août 1862, illustre le début des travaux de restauration du château par Eugène Millet. On y aperçoit dans l'encadrement d'une fenêtre du premier étage les ouvriers au travail. Sur la gauche de la photographie, nous voyons les quatre niveaux qui vont accueillir le musée : au rez-de-chaussée les grands moulages, à l'entresol les inscriptions, au premier étage les salles dédiées à la préhistoire et à la guerre des Gaules, au second étage les collections lacustres et gauloises.

MAN ©MAN