Charles Cournault, conservateur du musée Lorrain à Nancy réalise toute une série d'estampages qu'il envoie à la Commission de Topographie des Gaules. Celui-ci concerne une inscription latine de Langres. 
L'estampage consiste à prendre une empreinte de l'inscription sur papier humide puis à la faire sécher pour la conserver. Il s'agit d'une des nouvelles techniques utilisées par la Commission de Topographie des Gaules pour obtenir une reproduction la plus fidèle possible des inscriptions. Pour cette raison, Félicien de Saulcy demande aux correspondants d'envoyer des estampages des inscriptions plutôt que des dessins à la CTG.

CIL, XIII, 5845

MAN, E_02_169 ©MAN/Valorie Gô
Photographie d'un estampage d'une inscription de Langres réalisée par Charles Cournault