La revue de presse se présente sous la forme d'un recueil qui s'ouvre sur Alésia d'Alphonse Delacroix, mémoire lu devant la société d'émulation du Doubs le 10 novembre 1855. C'est l'élément déclencheur de la polémique. Architecte à Besançon, il plaide pour Alaise dans le Doubs. Un de ses arguments insolites est d’associer les Gaulois, assiégés dans Alésia, et mourant de faim, au dicton local « ceux qui mangent l'écume du beurre fondu ». Il y adjoint une étude de la topographie, de la toponymie et de la lecture des Commentaires de César.

MAN, inv. bib3671 ©MAN/Valorie Gô
Couverture des Mémoires de la Société d’Émulation du département du Doubs