Ce chapiteau est orné de deux bandes de vagues, dites « chien courant » largement utilisé dans les arts décoratifs du domaine gréco-oriental aux époques parthe et sassanide. La forme du chapiteau, dite « à sofa » présente l’avantage d’avoir de larges faces plates qui peuvent servir de supports à des reliefs figurés. On voit un lion ailé à tête de lion avec de petites cornes striées et des pattes griffues, muni d’une queue très longue et le bout annelé comme la queue d’un scorpion ; Il lève la patte droite sur un vase godronné. Messager des dieux ou gardien des temples et des châteaux, cet animal joue un rôle mythologique assez fréquemment représente dans le Yémen tardif

© Mission archéologique de Shabwa. Cl. Jean-François Breton
Chapiteau du palai de Shabw, l'antique capitale du Hadramaout, à l'est du Yémen. CL. Jean-François Breton