Photographie des années 1950. Suzanne de Saint-Mathurin trie les blocs sculptés, gravés ou peints découverts lors des fouilles. Ces blocs, nombreux (près d'un millier) sont malheureusement tombés du plafonds après l'occupation des sculpteurs.

© Fonds Saint-Mathurin / Musée d’Archéologie nationale – domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Suzanne de Saint-Mathurin travaillant dans la cave Taillebourg du Roc-aux-Sorciers