Relevé réalisé sur le terrain par Lucien Rousseau dans la cave Taillebourg du Roc-aux-Sorcier en 1929. Ce document est issu de son carnet de fouilles, document extrêmement précieux de l'archéologue qui y note toutes ses observations. Rappelons que le geste de l'archéologue lors de la fouille est irrémédiable. André Leroi-Gourhan assimilait la fouille à la lecture d'un livre dont on arrache au fur et à mesure les pages. Que resterait-il pour le lecteur suivant si ces notes n'existaient pas ?

© Musée d'Archéologie nationale Domaine de Saint-Germain-en-Laye, Fond Lemounier
Premier relevé stratigraphique des fouilles du Roc-aux-Sorciers, en 1929