Même s’ils ne présentent pas tous le même degré de conservation, ces quatre ensembles pariétaux comportent de multiples similitudes témoignant d’un fonds culturel commun. Dans le même temps, des spécificités les distinguent et marquent des affinités locales.

Vue de la frise sculptée et du remplissage de l'abri de la Chaire-à-Calvin. Cl. Philippe Plailly

Vue de la frise sculptée et du remplissage de l'abri de la Chaire-à-Calvin. Cl. Philippe Plailly