Animaux et humains sont figurés avec un grand réalisme et dynamisme.

Les sujets figurés ont des proportions proches de celles de l'animal vivant, des détails anatomiques précis et des attitudes animées. Les attitudes des sujets ont été choisies selon les espèces pour rendre des situations réelles comme par exemple la recherche de subsistance, une position de récupération ou encore la restitution de plusieurs comportements au sein d'un même troupeau.

 Bloc portant une tête de bison tirant la langue, sculptée de profil droit. On remarque le chignon en relief, le détail de la corne de l’oreille et de l’œil ainsi que le mufle légèrement tourné vers le spectateur, marque de style particulier aux sculpteurs du Roc-aux-Sorciers. © RMN - Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Jean-Gilles Berizzi

Bloc portant une tête de bison tirant la langue, sculptée de profil droit. On remarque le chignon en relief, le détail de la corne de l’oreille et de l’œil ainsi que le mufle légèrement tourné vers le spectateur, marque de style particulier aux sculpteurs du Roc-aux-Sorciers. © RMN - Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Jean-Gilles Berizzi