Les saints Denis, Rustique et Eleuthère, d'après un graduel du début du XIe siècle provenant de Saint-Denis. © Bibliothèque Mazarine, ms 384 / BNF.
Les saints Denis, Rustique et Eleuthère conduits devant le prévôt Sisinnius, sur un chapiteau découvert à Saint-Denis, vers 1120. © UASD / E. Jacquot.

Les saints Denis, Rustique et Eleuthère, d'après un graduel du début du XIe siècle provenant de Saint-Denis.

© Bibliothèque Mazarine, ms 384 / BNF.

Les saints Denis, Rustique et Eleuthère conduits devant le prévôt Sisinnius, sur un chapiteau découvert à Saint-Denis, vers 1120. © UASD / E. Jacquot.

Deux sources nous renseignent sur Denis, l'évêque qui convertit les Parisiens au christianisme et qui, persécuté par les Romains, subit le martyre de la décapitation.

La première, place le personnage au Ier siècle de notre ère et localise sa tombe à Catulliacus, le futur Saint-Denis. Elle précise que, vers 475, Geneviève, la patronne de Paris, fit construire sur sa tombe une basilique.

La deuxième source, due à Grégoire de Tours, donne Denis comme l'un des sept évêques missionnaires chargés de convertir la Gaule. L'auteur situe le martyr au temps de l'empereur Dèce (249-251). 

Décollation des trois saints Denis, Rustique et Eleuthère, sur le tympan du portail nord de la basilique, vers 1170. © UASD / E. Jacquot.
Décollation de saint Denis d'après La Vie de saint Denis, milieu XIIIe siècle. La Vie de (BNF, Nouv. acq. fr. 1098 fo 44). © BNF

Décollation des trois saints Denis, Rustique et Eleuthère, sur le tympan du portail nord de la basilique, vers 1170. © UASD / E. Jacquot.

Décollation de saint Denis d'après La Vie de saint Denis, milieu XIIIsiècle. La Vie de (BNF, Nouv. acq. fr. 1098 fo 44). © BNF

La légende de saint Denis

Ces informations, succinctes et contradictoires, ont favorisé le développement d'une légende visant à renforcer le prestige du saint en rapprochant celui-ci des premiers temps du christianisme. Vers 600, un martyrologe cite pour la première fois ses deux compagnons : le prêtre Eleuthère et le diacre Rustique. Parallèlement, les premières Vies du saint identifient Denis, premier évêque de Paris, à Denys d'Athènes, converti par l'apôtre Paul sur la colline de l'Aréopage d'Athènes, et qui est cité dans les Actes des Apôtres. Envoyé à Paris par le pape Clément Ier, Denis y aurait construit la première église. L'empereur, inquiété par les nombreuses conversions, aurait ordonné une persécution. Denis, Rustique et Eleuthère furent arrêtés et auraient subi de nombreux supplices jusqu'à la décapitation au "Mont de Mercure", l'actuel Montmartre. Mais Denis ayant ramassé sa tête et guidé par deux anges, serait arrivé en un lieu où Catulla, une femme pieuse, l'aurait fait ensevelir dans un champ avec ses deux compagnons.