La ville, au sens où l’entendaient les Romains, se définissait essentiellement par son statut, en l’occurrence pour Lutèce, celui de capitale du peuple des Parisii. C’est sa fonction politique qui est décisive et qui la distingue d’une agglomération ou d’une simple occupation. Au niveau de l’urbanisme, cette fonction s’exprime par la construction des grands monuments et en particulier du forum qui, même modestement, se doivent d’être à l’image de la Ville, c’est-à-dire de Rome.

Dans cette acception, des trois pôles qui composaient la Lutèce romaine, - la ville de la rive gauche, l’île de la Cité et le faubourg de la rive droite - , seul celui de la rive gauche pouvait prétendre à ce rôle. Outre qu’il était le plus important, il était organisé selon un modèle typiquement romain avec un plan directeur orthonormé et était surtout le seul à recevoir, à partir du IIe siècle, des monuments publics. En effet, aucun autre édifice public du Haut-Empire n’a été retrouvé dans l’île de la Cité et dans les faubourgs établis rive droite et rive gauche.

Ainsi, ces derniers ensembles ne doivent être considérés que comme des quartiers périphériques de Lutèce, le centre urbain proprement dit s’étageant sur les versants de la montagne Sainte-Geneviève.

Visiter la ville

Urbanisme