Plan des trois baies d'entrée du théâtre de Lutèce réservées aux notables. Paris Antique
Plan des deux baies d'entrée du théâtre de Lutèce réservées à l'élite municipale.

Plan des trois baies d'entrée du théâtre de Lutèce réservées aux notables.

© D. Busson et V. Charlanne.

Plan des deux baies d'entrée du théâtre de Lutèce réservées à l'élite municipale.

© D. Busson et V. Charlanne.

Vers les gradins

La galerie périphérique a livré les fondations des escaliers permettant d’accéder aux paliers de circulation de la cavea. Ces escaliers auraient été installés pour opérer, dès l’entrée, une orientation, pour ne pas dire une sélection, des spectateurs entre les deux principaux maeniana, ce qui reflète assez bien les distinctions sociales qui existaient dans l’Empire romain.

Certains spectateurs, sans doute les notables, passaient par trois baies situées dans la galerie de façade et empruntaient un vomitoire les menant directement aux gradins les mieux situés, dans le maenianum inférieur. Les autres pénétraient par une seule baie et empruntaient deux escaliers qui les dirigeaient vers le maenianum supérieur.

Deux entrées latérales du théâtre de Lutèce. Paris Antique

Plan des deux entrées latérales du théâtre de Lutèce.

© D. Busson et V. Charlanne.

Vers les tribunes

Aux deux extrémités du demi-cercle de la cavea, parallèles au pulpitum, se trouvaient les deux entrées latérales, ou aditi maximi, dévolues à l’élite municipale. Ces deux couloirs voûtés débouchaient sur l’orchestre et formaient un accès privilégié séparé par un mur épais de la galerie périphérique. Sans doute étaient-ils surmontés chacun d’une tribune destinée à des personnages importants.