Les animaux

Les animaux domestiques étaient les mêmes qu'aujourd'hui, mais de plus petite taille : le porc est l'animal au meilleur rendement de viande, mais en compétition avec l'homme dont il partage l'alimentation. Le bœuf est également bien représenté, avec l'énigme que pose la présence de cadavres flottés au bord du lac. Les moutons et les chèvres sont présents, mais ne verront croître leur nombre qu'à partir du 27e siècle, lorsque la laine sera systématiquement utilisée pour le tissage.

Squelette de vache en connexion anatomique. Site lacustre préhistorique de Chalain 19, vers le 27e s. av. n. è.
Frontal et chevilles osseuses de bovin. Site lacustre préhistorique de Chalain 3, 32e s. av. n. è.

Squelette de vache en connexion anatomique. Chalain 19, vers le 27e s. av. n. è.

Frontal et chevilles osseuses de bovin. Chalain 3, 32e s. av. n. è.

Un bétail élevé en forêt

On a longtemps cru que le cheptel était parqué dans les villages littoraux. L'absence totale d'empreintes de sabots sur les sols détrempés et l'extrême rareté des excréments tend plutôt à suggérer que tout le bétail était systématiquement parqué et gardé en dehors des villages. La reconstitution classique d'un hameau néolithique de bord de lac avec les animaux d'élevage vivant avec l'homme peut être abandonnée sans réticence.

Les analyses polliniques et la détermination des brindilles parfois utilisées pour renforcer le sol spongieux dans les villages montrent que les prairies et les herbages étaient encore peu développés et que le bétail était alimenté en forêt.

Les brindilles, issues de rejets de souche, appartiennent essentiellement à l'orme et au frêne, avec une égale représentation du gui et du lierre. La consommation de ces espèces forestières par le bétail est favorable à la lactation. On doit donc envisager que le troupeau était accompagné en forêt et qu'on accumulait des fagots de branches feuillées pour l'hiver.

Quoiqu'il en soit, l'élevage est peu développé pendant les 32e, 31e et 30e siècles avant notre ère, où la chasse fournit l'essentiel des quartiers de viande, au moment où la densité de population est en croissance rapide. Plus tard, l'élevage prendra le relais, mais avec une moindre consommation de protéines animales.

Accumulation de brindilles. Site lacustre préhistorique de Chalain 19, 31e-30e s. av. n. è.

Accumulation de brindilles. Chalain 19, 31e-30e s. av. n. è.