Le botaniste André Michaux voyagea dans tout le Proche et Moyen-Orient entre 1782 et 1785. Il en rapporta des essences rares pour les jardins royaux, mais également une stèle en pierre noire découverte sur les bords du Tigre au sud de Bagdad, baptisée depuis le « caillou Michaux ».

Louise Quillien