• Accueil
  • L’Ezida de Nimrud, un centre savant
  • Un sanctuaire important
  • Histoire du temple de Nabu

La fondation du sanctuaire

Quand Assurnasirpal II (883-859) fonda le temple de Nabu, il fixa certainement les limites de son emprise au sol, mais on sait assez peu de choses du bâtiment de cette époque du fait des très importants travaux de reconstruction entrepris par Adad-nerari III (810-783 av. J.-C.).

Les travaux d’Adad-nerari III

C’est du règne de ce souverain que date la partie sud du bâtiment, dont les cellae principales de Nabu et de Tashmetu à l’entrée desquelles furent retrouvées les deux statues inscrites mentionnant Sammuramat. La façade ouest du sanctuaire ainsi que la porte principale furent ensuite reconstruites, sans doute sous le règne de Sargon II (721-705 av. J.-C.). En effet, le décor en colonnes semi-engagées présente de nombreuses similitudes avec le temple de Nabu à Khorsabad (Dur-Sharrukin) et les statues des hommes-poissons qui flanquaient l’entrée rappellent un motif iconographique bien présent sur des bas-reliefs et des bandes de bronze à Khorsabad. Le bloc nord-ouest où se trouvaient les deux cellae secondaires et la salle du trône a été édifié indépendamment du reste du bâtiment, mais on ne sait pas s’il s’agit d’une ancienne partie ou au contraire d’un ajout récent. C’est là en tout cas que furent découverts les adê (serments) qu’Assarhaddon fit jurer à ses voisins iraniens en 672 av. J.-C.

La fin du temple

Les deux successeurs d’Assurbanipal (668-630/627 av. J.-C.), Assur-etel-ilani (630-627 av. J.-C.) et Sin-shar-ishkun (626-612 av. J.-C.) firent également des travaux dans le temple. Ce dernier fut sévèrement détruit lors de la prise de la ville en 612 av. J.-C. : une couche de 80 cm de cendres fut découverte dans la salle du trône. Très vite cependant, des habitants revinrent et s’installèrent dans les ruines des bâtiments dont ils endommagèrent souvent les maçonneries, les sols et dont ils pillèrent le matériel. C’est à cette époque que fut partiellement détruite la bibliothèque du temple (pièce NT 12).