La société THOMSON a mis en place dès 1988 une somme importante pour la mise en valeur du bâtiment. À la fin provisoire des fouilles, la société SPIE-BATIGNOLLES a mis à notre disposition un ingénieur pour des travaux de restauration. Ceux-ci ont pu commencer dès 1990 à l'aide d'engins mécaniques (démontage des architraves et des piliers, systèmes métalliques de consolidation, etc.), mais malheureusement les conditions sécuritaires dans la région n'ont pas permis de les mener à terme.

En 1992, une maquette du temple au 1/10e fut installée au Musée national de Sanaa, à cette occasion la société THOMSON publia une brochure français/arabe.

Maquette du sanctuaire au Musée national de Sanaa  1992 © cl. Jean-François Breton

Maquette du sanctuaire au Musée national de Sanaa

1992 © cl. Jean-François Breton