Sur le site où allait s’élever la mosquée, prenait place un temple dédié à Jupiter depuis le Ier siècle, inscrit dans une double enceinte. Lorsqu’al-Walîd Ier ordonna la construction de la grande mosquée en 705, l’enceinte du temple fut remployée, ainsi que différents matériaux de construction trouvés sur le site, tel ce fronton sculpté à entablement. 

Philibert-Joseph Girault de Prangey, 1843

Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, Gallica