Agora

Dans la cité grecque, lieu où se réunit à l'origine l'assemblée des citoyens, puis qui devient la place principale de la cité : centre politique, économique, religieux autour duquel se range une partie des édifices publics.

Architrave

(« maîtresse poutre »)

En architecture, partie inférieure de l'entablement qui repose sur les colonnes. Par extention, poutre reposant sur des colonnes.

Barlong

En architecture, se dit d'un ouvrage rectangulaire dont l'entrée principale se fait sur l'un des grands côtés.

Califat

Institution propre à l’islam, qui désigna après la mort du prophète Muhammad ses premiers successeurs, ainsi que les souverains de plusieurs dynasties postérieures telles les Omeyyades et les Abbassides. Reprenant le modèle du prophète Muhammad, le calife est à la fois le chef temporel de la communauté des musulmans et leur guide spirituel.

Cella
ou naos

Terme désignant la pièce d’un temple dans laquelle se trouvait la statue divine. Il s’agit d’un endroit sacré où seuls les desservants des sanctuaires ayant la pureté rituelle indispensable pouvaient se rendre. Ce groupe très limité portait le titre d’erib biti, littéralement « ceux entrant dans la pièce ».

Chiisme

Branche de l'islam considérant que le successeur légitime du Prophète était son gendre ʿAli. Les chiites récusent ainsi la légitimité des trois premiers califes : Abû Bakr, ʿUmar et ʿUthmân.

Déambulatoire

Nef courbe permettant au fidèle de démambuler autour du lieu saint.

Édicule

Petit édifice, à caractère religieux ou profane.

Élévation

Représentation par le dessin d'un édifice dans sa projection géométrale et verticale.

Époque paléochrétienne

Renvoie aux premiers chrétiens, entre 200 et 500 apr. J.-C. environ.

Grande mosquée

La grande mosquée est l'oratoire, généralement de grandes dimensions, où l'on a le droit de célébrer officiellement la prière du vendredi midi, prière congrégationnelle au terme de laquelle est prononcée le prêche depuis le minbar.

Hégire

Dérivée du terme arabe hijra, qui signifie émigration, l'hégire marque le début du calendrier lunaire musulman. L'année 622, lorsque le prophète Muhammad s'exila de La Mecque pour Médine, coïncide avec l'an I de l'hégire.

Hypostyle

En architecture, se dit d'un édifice dont le plafond est soutenu par des colonnes.

Koufique (ou coufique)

Type d'écriture de l'arabe, initialement utilisée pour la calligraphie du Coran.

Mihrâb

Élément d'architecture et décoratif indiquant la direction de la prière, aménagé dans le mur de qibla d'une salle de prière.

Minaret

Tour au sommet de laquelle se place le muezzin pour prononcer l'appel à la prière cinq fois par jour.

Minbar

Chaire à prêcher, installée dans la salle de prière à droite du mihrâb. L'imam qui guide la prière y monte pour prononcer le sermon lors de la prière du vendredi midi, et l'invocation au nom du souverain régnant.

Omeyyades

Première dynastie califienne régnant sur l’empire islamique de 660 à 749. La famille arabe et originaire de La Mecque dont cette dynastie est issue appartenait à la tribu du prophète Muhammad.

Polythéisme

Doctrine religieuse ou système philosophique qui admet l'existence de plusieurs dieux.

Qibla

Direction de La Mecque vers laquelle se tournent les musulmans dans de nombreuses circonstances, notamment lors de la prière. Dans les mosquées, cette direction est indiquée par un mur de qibla, généralement doté d’un ou plusieurs mihrabs.

Sunnisme

Doctrine religieuse dans laquelle se reconnaît le groupe majoritaire des musulmans. Les sunnites reconnaissent la succession des premiers califes après Muhammad : Abû Bakr, ʿUmar et ʿUthmân, à la différence des chiites.

Tell

Le mot arabe tell désigne une colline artificielle qui résulte des occupations humaines successives, chaque nouvelle occupation étant construite sur les ruines de la précédente. À la fouille, les couches les plus profondes sont donc les plus anciennes, et les plus hautes sont les plus récentes. 

Temenos

Dans l'Antiquité grecque, terrain sacré fermé par une enceinte, sur lequel sont souvent édifiés des autels, des temples.

Transept

En architecture, vaisseau transversal perpendiculaire à la nef principale.

Villa

(Pluriel : villae)

Dans la Rome antique, domaine de grands propriétaires terriens comprenant des terres, des bâtiments agricoles et parfois une maison de plaisance.