L’ambassade vénitienne reçue par la cour ottomane de Damas se tient devant l’une des portes de la ville. A l’arrière-plan, dominant l’horizon, apparaît la grande mosquée omeyyade, coiffée de ses trois hauts minarets et de sa haute coupole. Si le tambour du dôme évoque plus le panthéon que celui de la mosquée, le tracé des minarets semble fidèle aux descriptions contemporaines, témoignant de leur aspect au tout début du XVIe siècle, avant les importantes modifications suivant le tremblement de terre de 1759. Entourage de Mansueti Giovanni di Nicolo, ca. 1511

Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage
Audience d’une ambassade vénitienne à Damas