Par opposition aux secteurs précédents, l’Abside, le Passage ou la Salle des Taureaux – le Puits ne regroupe qu’un nombre restreint de figures. On en compte huit au total. Quatre relèvent du bestiaire (cheval, bison, oiseau et rhinocéros), trois autres du registre géométrique (ponctuations et signes à crochet). Au centre de cette composition, une représentation humaine attire toute l’attention.
On remarque sur la paroi de droite un cheval et sur celle de gauche les autres figures regroupées sur environ 3 m2. Ce dispositif, rendu célèbre par son potentiel narratif, est un des rares exemples où l’animation des sujets et les thèmes sollicités témoignent d’un épisode particulier laissant supposer la possibilité d’interprétation d’un message, d’où le nom de « Scène du Puits » donné à ce panneau.

© Ministère de la Culture/Centre National de la Préhistoire/Norbert Aujoulat
Le Puits