Les vestiges de soubassement 85.42 (Obeid 0, Niveau III) recouverts par une structure de même type plus récente, 85.28, fait de murets très rapprochés. Des traces de roseau témoignent de l’existence d’un plancher végétal reposant sur ces murs, permettant la création d’un vide sanitaire nécessaire au stockage.

© Mission Archéologique française de Larsa-‘Oueili, ARCH. MAE, JLH255_4_011, cliché Régis Vallet
« Une forêt de murs ». © Mission Archéologique française de Larsa-‘Oueili, ARCH. MAE, JLH255_4_011, cliché Régis Vallet