Jacques de Morgan, lors de son voyage dans le Caucase, a étudié une série de sépultures datant de l’âge du Fer, dont le mobilier est aujourd’hui conservé au musée d’Archéologie nationale. L’étude de ce mobilier a conduit une équipe de recherche à retourner sur le terrain.

Projet de recherches

De 2012 à 2016, le programme NABIALLA, codirigé par Michèle Casanova (UMR 5133 Archéorient), Christine Lorre (ArScAn - VEPMO) et Abuzar Alekperov (Académie des Sciences d’Azerbaïdjan), a permis aux archéologues de mener de nouveaux travaux de terrain en Azerbaïdjan. L’objectif est de mettre en relations les données recueillies par Jacques de Morgan, et les résultats des nouvelles missions.

Dans les pas de Jacques de Morgan

Il a été possible de retrouver certaines structures fouillées par Morgan au XIXe siècle, et ainsi d’évaluer la précision de ses travaux et de compléter la documentation permettant d’étudier le mobilier archéologique qu’il a ramené.

Archéologie du Caucase

Par ailleurs, les missions de terrain ont été menées avec les moyens techniques et méthodologiques actuels. La zone a été cartographiée et les sites géolocalisés avec précision. Des spécialistes sont sollicités pour étudier le mode de dépôt des sédiments et des anthropologues travaillent sur les ossements présents dans les sépultures.

Des liens sont aussi créés avec les équipes archéologiques internationales qui travaillent elles-aussi sur la région. Cet ensemble de recherches contribuent à renouveler nos connaissances concernant l’âge du Bronze et l’âge du Fer dans la région du Caucase.