Chargée d'étude au ministère de la Culture.

Léa Saint-Jalm est titulaire d’un Master recherche en archéologie orientale, obtenu à l'Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Son mémoire de M2, réalisé sous la direction de Pascal Butterlin, portait sur le sujet "Genres et archéologie : une réévaluation du matériel iconographique de Mari, Ville II".

Elle a également un diplôme de Master 2 en « Valorisation et médiation du patrimoine archéologique », obtenu à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, qui a été validé grâce à son mémoire : "De l'Orient à l'Occident : comment valoriser l'archéologie orientale ?"

Elle est actuellement chargée d'étude au SCPCI-DREST / Département de l'innovation numérique - Patrimoine du Proche-Orient - Valorisation de la recherche. 

Sous la direction scientifique de Christine Lorre, au musée d’Archéologie nationale Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, elle a assuré la rédaction et la collecte des contenus du site consacré à Jacques de Morgan dans Patrimoine du Proche-Orient, volet thématique de la collection numérique Grands sites archéologiques.