L'archéologie française à l'étranger

Depuis 75 ans, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères soutient des équipes archéologiques françaises à travers le monde.

Depuis 75 ans, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères soutient des équipes archéologiques françaises à travers le monde. Ces missions françaises sont à l’origine de découvertes majeures comme l’homme de Toumaï au Tchad, ou travaillent sur des sites emblématiques, tels Pompéi en Italie, Angkor au Cambodge, Petra en Jordanie ou Lalibela en Éthiopie.

5 continents, 150 missions

Plus de 150 missions sont soutenues chaque année et déployées sur les cinq continents. Elles suscitent une intense coopération scientifique et universitaire, la création d’un réseau de recherche international et l’intégration de chercheurs locaux dans les équipes de fouilles.
Elles permettent aussi des transferts de connaissances et de compétences entre partenaires, la formation des jeunes chercheurs et la mise en valeur des techniques de pointe françaises.

Préservation et dialogue des cultures

Dans un contexte de mondialisation des échanges et de mise en danger croissante des hauts lieux de civilisation, à la fois par les hommes et par le climat, les missions archéologiques permettent également de répondre aux nouveaux défis de la préservation des sites en zones de crise et de leur réhabilitation post-conflit et de favoriser le dialogue avec les pays hôtes.

En savoir plus