Dans les foyers à cuvette, les galets, essentiellement des roches cristallines, étaient généralement déposés sur des brindilles de saule puis recouverts de plaques de gneiss. Ce dispositif devait être entièrement démonté avant chaque nouvel allumage.

Photo © Office du Patrimoine et de l’archéologie, Neuchâtel (Suisse) / Y. André
Le foyer à cuvette O56 associé à une vidange du site de Monruz