Étiolles a accueilli plusieurs campements magdaléniens successifs enfouis progressivement par les alluvions déposées par les crues de la Seine. Depuis 1972, les fouilles en exhument les vestiges.

Illustrations © MAN / Gilles Tosello
Les bords de Seine, à Étiolles, il y a environ 15 000 ans.