Marianne Christensen

Marianne Christensen est Maître de conférences (HDR) en archéologie préhistorique à l’Université de Paris 1 - Panthéon Sorbonne et membre de l’équipe Ethnologie Préhistorique de l’UMR 7041-ARScAN (CNRS).

Ses recherches s’inscrivent dans une approche palethnologique des sociétés de chasseurs-cueilleurs. Elle aborde ce domaine par le biais de la technologie des matières dures d’origine animale, étudiant le rôle que les industries dans ces matériaux occupaient dans le quotidien des chasseurs-cueilleurs en Europe et en Amérique australe. Ses activités d’enseignement, de formation et de recherche sont principalement orientées, depuis de nombreuses années, vers cette thématique. Ceci l’a conduit à fédérer des recherches collectives dans ce domaine en créant, en 2002, l’axe de recherche «  Les ressources animales : acquisition, transformation et utilisation » au sein de l’équipe d’Ethnologie Préhistorique à l’UMR 7041. Co-responsable des fouilles du site d’Étiolles depuis 1991, elle est maintenant directrice de la Mission archéologique de Patagonie et de Terre de Feu (Ministère des de l’Europe et des Affaires Étrangères).