Image d'illustration
1
Découvrir la grotte

La découverte et la conservation

Perspectives de la conservation

La grotte Chauvet a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco le 22 juin 2014, ce qui lui apporte la reconnaissance de sa valeur universelle exceptionnelle et rappelle qu’un bien inscrit engage la responsabilité de tout citoyen de la Terre.

L’idée déjà en germe de la création d’un réseau d’acteurs de la conservation de grottes ornées à l’échelle nationale, mais aussi internationale est au programme. Il serait ainsi possible de mettre en commun les expériences de chacune des cavités, d’en bénéficier et d’en faire bénéficier chaque structure à travers le monde. La France a fait montre d’exemplarité par sa démarche conservatoire à la grotte Chauvet. Il lui reste néanmoins encore à planifier et organiser un programme de prévention en adéquation avec la valeur universelle qui vient de lui être reconnue.

Le premier volet de ce programme concerne l’équilibre interne de la cavité où les données recueillies pourront être plus nombreuses et plus explicitées.

Le second aborde l’environnement immédiat de la grotte et la protection dont il faut le doter, pour déjouer les effets néfastes du tourisme s’il était mal contrôlé. L’État sera aux côtés des collectivités territoriales pour enrichir la réflexion sur ces thèmes environnementaux en termes de prévention.

Connaître la grotte par un espace de restitution d’une grande qualité d’exécution et d’une fidélité exemplaire certifiée par l’équipe scientifique apporte un gage de grande satisfaction. Parallèlement, des conférences alimentées par le discours scientifique et adressées à différents publics complètent utilement la transmission des savoirs.