• الرئيسية
  • مدينة بصرى
  • الماء
  • الحمامات
  • سبيل الحوريات (نمفيوم أو الكليبة الزائفة)

Localisation et découverte

Situé à l’angle est de la rue principale est-ouest, et de la rue nord-sud vers le camp romain, cet édifice, interprété à tort par H. C. Butler comme une «kalybé», type de bâtiment cultuel de tradition locale attesté par une courte série d’exemplaires dans une partie limitée de la Syrie du Sud, s’est révélé, après les dégagements récents, être une fontaine monumentale, un nymphée. Le centre de ce type de fontaine monumentale est un bassin limité du côté de la rue par un dispositif de distribution de l’eau et du côté opposé par un mur de fond qui est la façade décorée d’une construction haute servant de château d’eau. L’analyse du bâtiment et de ses modifications permet de reconnaître des états successifs, mais il n’est pas toujours possible d’établir des liens chronologiques entre ces différentes séquences.

Aménagement architectural

La façade ouest du bassin, dont il reste trois assises dans sa partie nord, conserve plusieurs états d’un dispositif hydraulique qui atteste sa fonction de fontaine monumentale. L’aménagement de l’ensemble est caractéristique des nymphées dits «à façade» : un bassin situé le long d’une façade linéaire alimente un autre bassin situé en contrebas et accessible pour le puisage. Ici, la partie utile de l’installation est réduite à ce canal de puisage. Les dimensions principales du monument sont encore lisibles : la façade, large de 23,80 m, était précédée d’un bassin rectangulaire de même longueur sur 2,70 m de largeur, limité au nord et au sud par des antes. Une importante reconstruction, peut-être après un séisme, réinstalle des colonnes aux proportions étirées (en fait deux fûts différents superposés) sur les antes en réemployant les éléments sculptés antiques. Un nouveau mur à niches est construit. Cette modification prend place à la période proto-byzantine. Une dernière évolution majeure se situe à la période médiévale, lorsqu’une rue est percée dans l’axe du monument bordée par des boutiques dont certaines sont installées dans le réservoir inférieur désaffecté. La création de cette nouvelle voirie est importante pour l’histoire de l’urbanisme de Bosra.